Dernière demeure d'Alfred DE Musset, Le Père-Lachaise,

Paris - 11ème arrondissement.




Voici deux vues de la sépulture d'Alfred DE Musset au Père-Lachaise. La première est un cliché de 1939. Les titres des principales œuvres du poète sont gravés dans la pierre. Ils sont lisibles, ce qui n'est plus vraiment le cas à ce jour. La seconde, récente, donne une idée de l'aspect actuel de la tombe.

G. Franceschi, cliché de mai 1939


Image extraite de l'ouvrage A la gloire de... Musset, par M. Allem.

______________________


A noter sur la première ci-dessus: la taille impressionnante du Saule...

Sur la seconde : à gauche, on aperçoit une autre sépulture.

Avec le haut d’une statue dont on devine le profil.

C’est l’un des autres monuments funéraires de la famille DE Musset…


Le saule [juillet 2006]

_____________________________________________________________________________________________

Il n’a jamais réellement prospéré eu égard à la nature du sol, très peu accueillante pour ce type d’espèce.

Son histoire, car il en a une, est lisible dans les éléments biographiques.

_______________________________________________________________________________

Ci-dessous,  détails du buste, de la lyre, dos de la tombe et gravure dans la pierre, etc…

_______________________________________________________________________________



Verso de la sépulture de Musset...


Au dos du fronton de la sépulture du poète,

on trouve d'abord quelques vers gravés dans la pierre.


Lire le poème :

~ R a p p e l l e - t o i ~





Au dessous,

on découvre les noms, prénoms et dates des parents du poète.

Sans contourner la tombe, il est difficile de le savoir,

mais ils reposent bien auprès de leur fils cadet.






Ici reposent près de leur fils

Victor Donatien DE Musset, 1768, décédé le 8 avril 1832 ;

Edmée-Claudette Guyot-Desherbiers, née le 15 avril 1780, décédée le 11 février 1864.



_______________________________________________________________________________

C’est sur cette vue que l’on se rend compte que les deux sépultures,

celle d'Alfred DE Musset et celle de sa fille présumée,  se ressemblent. L'une a servi de modèle à l’autre. Indéniablement.

Sous le support qui maintient le buste, on peut distinguer la lyre, autre motif reproduit sur la pierre de Norma Tessum-Onda.

La lyre de Paris... à comparer à celle de Norma Tessum-Onda à La Rochelle... [Voir pages qui lui sont consacrées]

_______________________________________________________________________________







Accueil

_______________________________________________________________________________

  ________________________________________________________________


eXTReMe Tracker