Album-Maria-Felicia-Malibran

XIV

Nous faut-il perdre encor nos têtes les plus chères,

Et venir en pleurant leur fermer les paupières,

Dès qu’un rayon d’espoir a brillé dans leurs yeux ?

Le ciel de ses élus devient-il envieux ?

Ou faut-il croire, hélas ! ce que disaient nos pères,

Que lorsqu’on meurt si jeune on est aimé des dieux ?


Extrait des Stances que Musset, très malheureux,

consacra à « La Malibran » en 1836.

La jeune cantatrice décéda à 28 ans

des suites d’une chute de cheval en Angleterre.

Année difficile pour Alfred de Musset.

Année qui fut aussi celle de l’écriture

de La Confession d’un Enfant du Siècle.




eXTReMe Tracker


Accueil Album-Musset-Menu

Retour à l’Album de Musset

Accueil

www.musset-immortel.com