Ma chère Brohan,

Je n'ai pas voulu vous écrire que vous étiez charmante, parce que je voulais vous le dire, mais vous le savez, je suppose.

- Ce dont je veux que vous ne doutiez pas, c'est que votre gentil cadeau m'a fait le plus grand plaisir, et que je conserverai toujours ce bon souvenir d'une amitié qui vaut bien des amours.

Tout à vous,

Alfd de Musset


Billet inséré dans l'édition

de la Biographie de Musset,

par Eugène de Mirecourt,

Paris, Roret et Compagnie Editeurs,

1854, Collection Les Contemporains.


_______________________________________________________________________________

Accueil

www.musset-immortel.com


eXTReMe Tracker


Album-Musset-Menu

Retour à l’Album de Musset

Accueil