Petit historique anecdotique de la statue en question...

« On vient de placer à l'angle du Théâtre-Français, et l'on a inauguré le 23 février [1906], la statue de marbre d'Alfred de Musset qu'avait commencée Falguière et qui a été terminée par A. Mercié. L'auteur des Nuits y est représenté assis, tandis qu'une muse au dessus de lui, l'inspire. Alfred de Musset qui, depuis quelques années, est remis justement à la mode, a été fêté par toute la jeunesse littéraire et les admirateurs de son théâtre »*.

Il est à supposer que la statue a été déplacée car c'est aujourd'hui au Parc Monceau qu'on la trouve...

« Il faut voir Antonin Mercié travaillant jusqu'au dernier moment parmi les plâtres, les portraits de Musset, le maître sculpteur, avec le collet et les épaules tout blancs des éclats de marbre, surveillant les les derniers détails, guidant le praticien :

« Dessinez les yeux... un coup à la narine... Bien ! »

et regardant la figure du poète et celle de la Muse comme auréolées de soleil »*.


* J. Clarétie, La Vie à Paris. * Ibid..


Ancien emplacement de la statue, angle du Théâtre-Français,

aujourd'hui la Comédie-Française.

« Mme Lardin de Musset, qui vient de mourir, n'aura pas eu la joie qu'elle escomptait depuis si longtemps, de voir la statue de son père [sic] mise en place. Il y a des monuments qui ont la guigne ni plus ni moins que certaines gens. Celui de Musset est de ce nombre.

Commencé il y a tout près de vingt ans, Antonin Mercié qui en reçut la commande aurait eu le temps de l'exécuter dix fois dans cet intervalle, mais son esquisse était à peine terminée, que des difficultés s'élevèrent entre lui et M. Osiris, qui faillirent donner lieu à un procès. Je n'apprendrai rien à personne en disant que ce M. Osiris qui a pris à sa charge tous les frais du monument. Enfin les difficultés furent aplanies grâce à l'intervention du président du conseil municipal, et Mercié put se mettre à l'œuvre.

L'année dernière on a pu voir au Salon des Champs-Elysées l'admirable groupe en marbre blanc du Poète et la Muse. Il n'y eut qu'une voix alors pour en faire l'éloge. Cependant Mercié n'était pas tout à fait content de l'exécution. Le manteau romantique dans lequel est enveloppé le poète faisait à son avis un peu trop tablier sur les genoux. D'autre part la tête de la Muse n'avait pas encore l'expression qu'il rêvait. Il renvoya donc le groupe à son atelier où il est encore.


La suite de l'article, ici...


Vers le monument de Musset, Cours-La-Reine...   



_________________________________________________________________


Alfred de Musset, Cours-La-Reine...